Archive

Posts Tagged ‘Rénovation’

Fin du programme écoÉNERGIE

avril 8th, 2010 Ebenezer 3 comments
3364785334_d5f8a49c9b_m

Ceux qui lisent ce blogue depuis longtemps savent qu’à l’automne dernier, nous avons profité de programmes gouvernementaux pour réaliser des rénovations dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de notre maison:

  • Les crédits d’impôts à la rénovation au fédéral et au provincial
  • Le programme écoÉNERGIE du fédéral
  • Le programme Rénoclimat

C’était le temps d’en profiter

Avec la nouvelle année, les crédits d’impôt à la rénovation n’ont pas été renouvelés, et le gouvernement fédéral vient d’annoncer la fin du programme écoÉNERGIE! De plus, l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, qui administre le programme Rénoclimat, disparaîtra et ses activités seront intégrées au ministère des Ressources naturelles et de la Faune. D’après le communiqué, le programme, lui, demeurera.

À partir de cette année, il devient donc beaucoup moins intéressant financièrement d’apporter des améliorations énergétiques à sa résidence principale. C’est bien dommage, parce qu’au bas prix actuel de l’électricité au Québec, les rénovations majeures sont difficiles à rentabiliser!

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr woodleywonderworks

Des panneaux solaires sur votre maison?

décembre 19th, 2009 Ebenezer Comments off
3725860708_50e3dd08c7_m

Bon, visiblement, l’esprit des Fêtes s’est emparé de moi: l’article d’aujourd’hui n’est que modérément utile aux résidents du Québec, et le rythme de nouveaux articles devrait diminuer considérablement d’ici au jour de l’An.

Dans ma cour

In My Backyard (dans ma cour) est un site web qui vous permet d’estimer combien d’énergie vous pourriez produire en installant des panneaux solaires ou des éoliennes sur votre propriété. Le nom est évidemment une référence au syndrome typique du «pas dans ma cour», fréquent lorsqu’on propose de nouveaux projets d’éoliennes.

Le concept est simple: vous entrez votre adresse et on vous affiche la photo satellite de Google de votre maison. Vous avez ensuite deux options:

  • Dessiner sur la carte un panneau solaire de la grandeur souhaitée (par exemple, votre toit);
  • Placer des mini-éoliennes sur votre terrain.

Malheureusement, il n’y a pas de données de vents pour le Canada… la portion sur les éoliennes est donc assez peu utile.

Les résultats solaires

Dans notre cas, si on installe des panneaux sur un versant de notre toit, le site web estime qu’on pourrait produire un peu plus de 5000 kWh par année, ce qui permettrait une économie d’un peu moins de 400$ par année.

Le site web indique même le coût d’installation: 42 606$ (probablement US…) avant subventions. Dans notre cas, ça prendrait donc un peu plus de 100 ans pour rentabiliser un tel investissement.

C’est donc modérément utile comme outil… mais c’est amusant!

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr Wayne National Forest

La caisse à l’écoute de mes besoins?

octobre 21st, 2009 Ebenezer 3 comments
2994723741_556a043115_m

Comme les lecteurs de longue date le savent, madame Ebenezer et moi nous sommes lancés dans des travaux de rénovation d’envergure (fenêtres et revêtement). Je devais ces jours-ci réaliser un versement significatif à l’entrepreneur. J’ai donc initié un transfert de mon compte ING Direct (où sont mes économies) vers mon compte Desjardins (mon compte chèques).

Une alerte pour s’occuper de moi

Bang. Le lendemain (ouvrable, tout de même. On est proactifs, mais sur un horaire bancaire. Non mais.) de l’arrivée de ce montant (bien au-delà du solde moyen des 24 derniers mois), je reçois un appel d’une conseillère de ma Caisse à la maison. Comme je n’étais pas là (il faut bien travailler pour accumuler des montants de cet ordre-là, après tout), j’ai rappelé la dame le lendemain.

Elle voulait m’offrir de placer cet argent dans un véhicule un peu plus efficace qu’un compte avec opérations. Ils reçoivent des alertes automatiques dans des cas similaires, afin d’être proactifs et de proposer aux clients d’accumuler un peu plus d’intérêts.

Oups.

L’ennui, pour elle, a été double. Premièrement, le chèque qui allait faire sortir tout cet argent de mon compte était déjà libellé et je n’étais donc pas du tout intéressé à accepter un placement garanti ou autre avec Desjardins. Ensuite, je lui ai dit que j’utilisais ING Direct pour placer mon argent «à court terme». Elle m’a alors demandé quelles étaient les conditions qu’ING m’offrait… je le lui ai dit (de toute façon, ce n’est pas un secret, c’est sur leur site web) et elle m’a tout simplement répondu: «oh, bonne journée!»

Une bonne pratique?

J’ai été assez agréablement surpris de l’expérience, mais la ligne est fine entre une attitude maternaliste et une aide proactive. Quelle serait votre réaction si votre institution financière vous téléphonait pour vous proposer une optimisation de vos actifs financiers?

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr vlima.com
Categories: Opinion Tags: , ,

Pour teinter de vert vos projets de rénovation

août 5th, 2009 Soeur économe Comments off

Avec les incitatifs financiers à la rénovation annoncés par les gouvernement fédéral et provincial pour l’année 2009, beaucoup d’entre vous pourront être tentés par un petit ou un grand projet de rénovation. L’un des revers de toutes ces améliorations résidentielles à venir, c’est une quantité souvent effarante de déchets générés durant les chantiers et leur gestion inadéquate. Sans compter les matériaux de remplacement utilisés, souvent pas très écologiques non plus.

Néanmoins, il n’est généralement pas simple de bien faire. Pour les quelques fois où j’ai tenté l’expérience, je constate d’une part que l’entrepreneur n’est souvent pas très réceptif, que les matériaux plus écologiques sont difficiles à trouver, que de trouver comment se défaire adéquatement de ses rebuts nécessite des recherches et qu’identifier comment en réduire substantiellement la quantité aurait nécessité d’y penser plus longtemps à l’avance. Bref, que tout cela ajoute un effort supplémentaire et qu’on peut avoir tendance à chasser tout remords écolo de son esprit en se disant que, de toute façon, presque personne d’autre ne le fait non plus. Malgré cela, se renseigner est déjà un pas dans la bonne direction, alors quelques idées en ce sens.

Pour planifier

- Guide des options écolos: un document préparé par l’Association provinciale des constructeurs d’habitation du Québec, qui répertorie une vaste gamme de mesures que l’on peut mettre en place pour obtenir une maison plus verte. Touche la réduction de la consommation d’eau, l’amélioration de l’efficacité énergétique et de la qualité de l’air, de même que la réduction du gaspillage des ressources. Et catégorise les mesures selon qu’on soit un écolo de base, un intermédiaire ou un super écolo.

- Le Guide de la Maison Verte: dans un format malheureusement plus ou moins convivial, le guide traite de nombreux aspects relatifs à l’écologisation d’un domicile, avec des propositions parfois très brèves, parfois très élaborées. Souvent pour écolos convaincus.

Pour réduire les déchets

- Gestion de déchets CRD sur un chantier résidentiel urbain: si vous souhaitez réaliser un meilleur tri de vos rebuts de construction/rénovation et réduire la quantité déchets produite, ce document constitue en fait une étude de cas réalisée lors de la rénovation d’un triplex à Montréal et peut donner des idées.

- Répertoire québécois des récupérateurs, recycleurs et valorisateurs: pour identifier des endroits où aller porter ses déchets de toutes sortes. On peut y chercher par matière et par région.

Pour des matériaux plus verts

- Annuaire des pages vertes: pour trouver des matériaux écologiques, et surtout des fournisseurs au Québec.

- Liste d’entreprises productrices de matériaux de construction recyclés: préparée par l’APCHQ. Plutôt courte pour le moment.

- ReStore, Éco-Réno et Québec Aubaines recycle: des entrepôts de matériaux récupérés, les deux premiers à Montréal, le troisième à Québec.

Pour commencer quelque part: mesures simples

- Vous procurer de la peinture certifiée Écologo, qui contient très peu de composés organiques volatils. Ou, si les couleurs offertes vous plaisent, de la peinture recyclée Boomerang.

- Acheter du bois certifié FSC si vous en trouvez

- Dans des travaux de salle de bain, profitez-en pour installer une toilette à faible débit (et pour ne pas être déçu, en choisir une qui est véritablement efficace)

- Faites au moins un tri sommaire des rebuts pour éviter d’envoyer parmi les matériaux secs des résidus dangereux ou ce qui peut se recycler, par exemple.

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr shister

Categories: Analyse Tags: ,

Réno-climat: le rapport

juin 10th, 2009 Ebenezer 13 comments
energuide

Avec quelques semaines de retard, voici la suite de la visite de l’inspecteur de Réno-climat: le rapport, qui nous a été envoyé par la poste quelques jours après la visite. Vous aurez donc droit à un résumé du rapport d’inspection qui comporte environ 35 pages.

La cote ÉnerGuide de notre maison

Notre maison obtient une cote de 71 (sur un maximum de 100), ce qui correspond exactement à la moyenne québécoise des maisons du même âge. La cote la plus élevée des maisons comparables à la nôtre est de 84. J’en conclus que la situation est moins pire qu’on ne le craignait. Le corollaire est naturellement que les économies d’électricité possibles sont moins grandes qu’espérées.

Liste des rénovations suggérées

Ensuite, le rapport nous présente une liste de rénovations suggérées. Il y en a sept dans notre cas et, pour chacune d’elles, on nous indique l’incitatif fédéral (subvention potentielle), l’augmentation possible de la cote énergétique et un indicateur des économies d’énergie potentielles (un nombre d’étoiles).

Une rénovation recommandée récolte cinq étoiles, toutes les autres en ont deux ou moins. Comme il s’agit du remplacement de la fournaise électrique par un système géothermique, on va passer notre tour pour l’instant.

On nous fournit également plusieurs graphiques:

  • Estimation de la répartition de la consommation d’énergie (entre chauffage, eau chaude et autres)
  • Estimation du pourcentage d’économie réalisable
  • Répartition des pertes d’énergie

Le reste du rapport semble plutôt générique, avec des recommandations générales d’améliorations pour diminuer la consommation d’électricité.

Prochaine étape

La prochaine étape pour nous sera de terminer la sélection de l’entrepreneur et de lancer les travaux de réisolation des murs et de remplacement des fenêtres.

Et vous, quelle est votre expérience des rénovations qui ont pour objectif de réduire la consommation d’électricité? Est-ce que ça a valu la peine?

Categories: Analyse Tags: , ,

Visite de Rénoclimat: beaucoup de lecture

mai 15th, 2009 Ebenezer Comments off
2388647782_c21d59c40d_m

Dans mon dernier article, je vous parlais de la visite de l’inspecteur Rénoclimat et j’indiquais que celui-ci nous avait laissé une pochette pleine de documents sur l’amélioration de l’efficacité de notre maison. Comme la plupart sont disponibles sur Internet, je vous énumère ici ceux qui me semblent les plus intéressants (non, je n’ai pas encore tout lu).

Les documents pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison

  • La réduction des fuites d’air: Le document vous présente les effets néfastes des fuites d’air et, surtout, il indique comment les trouver et les éliminer.
  • Amélioration du rendement énergétique des fenêtres: même concept que précédemment: pourquoi et ensuite comment le faire (souvent, on peut le faire nous-mêmes).
  • Tableau des subventions écoÉNERGIE Rénovation – Maisons: Un guide essentiel si vous planifiez d’effectuer des rénovations qui visent l’économie d’énergie. On y présente tous les montants disponibles pour chacune des améliorations qui se qualifient pour une subvention. Il est important de noter que cette subvention s’additionne aux crédits d’impôt récemment annoncés.
  • Emprisonnons la chaleur: Ce document est de loin le plus volumineux (il fait 136 pages). On y explique en détails et avec des dessins l’ensemble des rénovations et réparations possibles pour réduire les pertes de chaleur. Malheureusement, le pdf ne semble pas disponible sur le site Web… on peut peut-être le commander via ce lien (c’est le document M144-41/2007F)

Bricoleurs, à vos marteaux! Vous pouvez économiser beaucoup en chauffage et en confort avec un quelques efforts.

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr MNgilen

Categories: Analyse Tags: ,

Rénover pour économiser argent et énergie

mai 13th, 2009 Ebenezer Comments off
231058538_91414db280_m1

J’ai déjà parlé il y a quelques mois de nos projets de rénovation. J’en avais profité pour vous présenter plus de détails sur les crédits d’impôt à la rénovation annoncés par les gouvernements provincial et fédéral. Si vous n’êtes pas au courant, courez lire l’article: je découvre que la majorité des gens savent que les crédits existent, mais peu en connaissent les détails.

La visite de Réno-climat

Nous avons donc pris rendez-vous auprès de l’Agence de l’efficacité énergétique, dans le cadre du programme Réno-climat, pour qu’ils viennent faire un test d’infiltrométrie. Essentiellement, l’objectif est de déterminer si notre maison est une passoire ou si elle est plutôt étanche. Comme c’est madame Ebenezer qui était présente lors de la visite, on joue au téléphone arabe et je vous raconte ce qu’elle m’a raconté!

La visite, d’un membre de l’organisme Vivre en ville (je me demande que conclure d’un organisme québécois qui affiche la photo d’un tramway léger sur sa page d’accueil… visionnaire ou utopiste?), nous a coûté 150$ (plus les taxes, je crois). L’inspecteur réalise un premier tour de la maison pour se donner une idée de la situation, et il installe un gros et très puissant ventilateur dans la porte d’entrée. Le ventilateur prend l’air dans la maison et l’envoie dehors, ce qui amène l’air de l’extérieur à s’infiltrer par toutes les interstices possibles et imaginables.

Pas trop de courants d’air

Apparemment, notre maison n’est pas une complète passoire. La cheminée et la trappe du grenier étaient les pires sources d’infiltration identifiées, suivies par les différentes prises électriques sur les murs extérieurs.

Par contre, pour le détail, nous aurons un rapport complet d’ici deux ou trois semaines. En attendant, l’inspecteur nous a donné plein de documents sur les subventions (comment elles sont calculées) et sur les moyens d’améliorer l’efficacité énergétique de notre maison.

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr stebulus

Categories: Analyse Tags: ,

Rénovation: subventions et aide gouvernementale

février 24th, 2009 Ebenezer 8 comments
1429569331_ddea414fe1_m

Les récentes mesures annoncées par les gouvernements fédéral et provincial pour stimuler l’économie comportent des crédits d’impôt pour encourager la rénovation. Côté pertinence et efficacité en vue d’atténuer la crise, ça aide les gens qui ont déjà de l’argent, et ça fait augmenter la valeur des maisons. Mais en dehors de cela, j’ai tout simplement l’intention de me prévaloir de ces programmes cet été pour des rénovations qu’on avait déjà planifiées.

Réno-maître (APCHQ)

Je parle de Réno-maître, un programme de certification des entrepreneurs de l’APCHQ, parce que lors de notre visite à leur kiosque à ExpoHabitat à Québec, on nous a remis un très utile document papier (je ne le retrouve pas sur leur site Web) donnant le résumé des deux programmes de crédits d’impôt. Ce document est ma référence principale pour le présent article.

Combien d’argent puis-je espérer recevoir?

Tout d’abord, il faut savoir qu’on parle de crédits d’impôt. Remboursables dans le cas du programme provincial et non remboursables dans celui du programme fédéral. Ce qui fait que si vous ne payez pas d’impôt au fédéral, vous n’aurez pas droit à un remboursement. Néanmoins, si vous faites des rénovations de plusieurs milliers de dollars, vous payez probablement de l’impôt.

  Provincial Fédéral
Montant minimum 7500$ 1000$
Pourcentage remboursé 20% 15%
Montant maximal 2500$ 1350$

Dans les deux cas, le crédit est calculé en appliquant le pourcentage remboursé sur la différence entre le montant des rénovations et le montant minimum. Par exemple, pour des rénovations de 8000$, vous auriez droit à respectivement 20% de 500$ et 15% de 7000$.

Rénovations admissibles

Presque toutes les rénovations sont admissibles. Personnellement (et pas juste pour faire plaisir à Soeur Économe), j’aurais préféré n’encourager que les améliorations qui augmentent l’efficacité énergétique des maisons. D’ailleurs, à ce sujet, je rédigerai dans les prochaines semaines un article portant exclusivement sur le programme Rénoclimat.

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr Kyle May
-->