Archive

Author Archive

Comment bien utiliser ING

mai 1st, 2009 Roger Tremblay Comments off
2660575811_f6782df7be_m

Nous vous avons déjà vanté les avantages des comptes à intérêts élevés comme celui d’ING. Mais la flexibilité de votre compte ING vous permet aussi de mettre en œuvre une façon différente d’épargner pour vos projets que nous appellerons, pour les besoins de la cause, l’épargne ciblée.

Une fois que votre compte principal est créé, vous pouvez ajouter de nouveaux comptes à votre guise. Par exemple, en plus de mon compte initial, j’ai un compte appelé Bébé 1 et un autre appelé Bébé 2 dans lesquels je transfère les cadeaux reçus par mes filles. Quand elles auront l’âge de la responsabilité financière (cet âge reste à déterminer, dans mon cas ça a été 29 ans), elles auront la joie de voir que tout cet argent aura fructifié.

Mais le plus intéressant est que vous pouvez faire transférer de l’argent automatiquement dans n’importe quel compte que vous créez. Par exemple, vous pouvez transférer 20$ par semaine dans un compte nommé « Vacances ». Votre fonds de vacances sera ainsi amassé sans que vous ayiez à lever le petit doigt.

Et n’oublions pas que ce fonds générera même de jolis intérêts et qu’il sera libre d’impôt si vous créez le compte dans le cadre de votre CÉLI. En utilisant cette méthode, il devient plus facile d’accumuler de l’argent pour les dépenses qui viennent : vacances, nouveaux pneus, nouveau matelas, rentrée scolaire, etc.

À vos comptes ING!

Categories: Épargne Tags: , ,

Le troc en ligne

mars 5th, 2009 Roger Tremblay 1 comment
xbox

Êtes vous un gamer? Si oui, combien de dollars dépensez-vous chaque année en jeux vidéo? Êtes-vous du genre à accumuler ces jeux même si vous savez très bien que vous n’y toucherez plus jamais? Avez-vous déjà échangé des jeux chez EB Games ou Microplay avec un goût amer dans la bouche, sachant très bien que vous vous faisiez avoir? Eh bien, ce temps est révolu!

J’ai découvert Goozex.com l’automne dernier. Goozex est une communauté de troc virtuel. Vous pouvez y échanger vos jeux selon un système de crédits. Le système est simple : les jeux ont une valeur en crédits. Vous identifiez les jeux que vous possédez et dont vous voulez vous départir. Quelqu’un, quelque part, souhaite obtenir un de ces jeux. Vous lui envoyez via la poste et vous obtenez sa valeur sous forme de crédits que vous pouvez ensuite dépenser pour obtenir le jeu de votre choix!

Les seuls coûts du système sont liés aux envois de jeux. N’est-ce pas magnifique? De plus, vous pouvez échanger des jeux sur une multitude de plateformes ou accumuler les crédits pour obtenir un jeu de plus grande valeur plus tard. Par contre, il est évident que vous ne pourrez obtenir le jeu le plus récent la semaine suivant sa sortie. Les demandes sont mises en file et vous pouvez voir combien de personnes ont priorité sur vous pour l’obtention d’un jeu.

Plusieurs autres services de ce genre existent sur le Web. Et pas seulement pour les jeux :

Game Trading Zone, pour des jeux, livres et DVD
Flick Flop, pour des DVD
BookMooch, pour des livres

Et plusieurs autres que Google débusquera pour vous!

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr Rune T
Categories: Analyse Tags:

Les mesures gouvernementales de soutien aux familles

janvier 29th, 2009 Roger Tremblay Comments off

Lorsque vous décidez d’avoir des enfants, vous devez penser aux conséquences que ce nouvel arrivant aura sur votre budget. Ce nouvel enfant sera probablement la plus belle chose qui va arriver dans votre vie mais, si vous voulez en profiter pleinement, il y a plusieurs choses que vous devez savoir :

Le gouvernement provincial a instauré le Régime québécois d’assurance parentale en 2006. C’est une mesure de remplacement du revenu, c’est-à-dire qu’il faut avoir travaillé pour pouvoir bénéficier des prestations. Le tableau suivant détaille comment les prestations sont calculées. J’ai eu mon deuxième enfant dernièrement. J’ai choisi les cinq semaines de prestation de paternité à 70% de mon revenu hebdomadaire. En tant qu’homme prévoyant, je m’étais assuré il y a longtemps déjà que j’avais les liquidités pour combler les 30% manquants.

Notez que les prestations dites parentales présentées dans le tableau sont divisibles entre les deux parents. Dans mon cas, j’ai pris deux semaines de ces prestations pour pouvoir terminer mon congé en janvier. J’ai donc bénéficié de cinq semaines de paternité et de deux semaines de prestation parentales.

De plus, les gouvernements provincial et fédéral vous versent une allocation pour chacun de vos enfants. Le Fédéral offre un calculateur qui vous permettra d’évaluer le montant octroyé selon vos revenus alors que le Provincial présente l’information sous forme de tableau

Ces mesures incitatives ont déjà prouvé leur efficacité, comme en fait foi ce tableau statistique sur le taux de natalité au Québec.

Categories: Analyse Tags: , ,

Les 50 meilleurs blogs affaires de 2008

janvier 4th, 2009 Roger Tremblay Comments off

Drea, de Business Pundit, nous dresse une très intéressante liste des 50 meilleurs blogs traitant des affaires en 2008. Dépendamment de vos champs d’intérêts, tous ne seront pas pertinents pour vous mais certains sont de belles découvertes, comme Financial Armageddon, et d’autres sont déjà des blogs majeurs dans la blogsphere comme Freakonomics.

Les blogs listés sont divisés en plusieurs catégories sans aucun classement ou ordre de préférence. Certaines catégories m’intéressent plus que d’autres (Économie, Nouvelles financières et Investissements) alors que d’autres me semblent moins intéressantes (Ressources humaines, Franchisage…). C’est selon les goûts! Que vous soyez un initié ou une verte recrue du blogging comme moi, je crois que vous y trouverez quelque chose d’intéressant!

Bonne année 2009!

Categories: Sans catégorie Tags: ,

Papa veut économiser

décembre 19th, 2008 Roger Tremblay 1 comment

Dans ma quête éternelle pour devenir riche je suis continuellement à la recherche de nouveaux moyen d’économiser. Si vous êtes parent et que votre enfant est encore assez jeune vous devriez penser à l’utilisation des couches de cotons pour remplacer les fameuses couches jetables. En moyenne, chacune des couches  coute 20 sous. Jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans, votre enfant utilisera entre 5 et 7 couches par jour. Sur 30 mois on parle de 5400 couches ce qui fait un total 1080$ de stock qui va directement à la poubelle. Et on ne parle même pas de l’empreinte environnementale : de 5 à 12 arbres sont nécessaires pour rendre un enfant propre et une couche se décomposera totalement après 300 à 500 ans dans un site d’enfouissement. De plus, la plupart des parents ne suivent pas la recommendation du fabriquant de jeter les excréments dans la toilette. En conséquence, des virus comme l’hépatite B et la polio se retrouvent dans les sites d’enfouissement et l’eau de ruissellement qui entre en contact avec ces virus peut contaminer la nappe phréatique (source).

Une couche de coton coute à peu près 20$. On parle d’un investissement de 400$ à 500$ pour avoir assez de couches pour fonctionner. Il faut ajouter les pellicules que retiennent les matières solides et le savon à linge qui sera nécessaire pour laver tout ça. De plus, on peut les réutiliser d’un enfant à l’autre si vous êtes assez courageux pour en avoir plus d’un. Qu’attend-je me direz-vous?

Avant de vous lancer dans l’aventure, il faut s’assurer de plusieurs choses. Premièrement, si la garderie refuse d’embarquer dans l’aventure des couches de coton, la profitabilité diminue grandement. Côté monétaire, on perd pas mal tout l’avantage si l’enfant va 4 ou 5 jours par semaine à la garderie à partir de sa deuxième année de vie. De plus, il faut être prêt à investir du temps dans l’entretien des couches et être très discipliné dans leur utilisation. Plusieurs utilisateurs ont abandonné l’utilisation des couches de coton après quelques temps car il est beaucoup plus simple et facile d’y aller avec les couches jetables..

Pourtant, poser un bon geste pour l’environnement tout en économisant, c’est pas loin du paradis!

Faites un budget!

novembre 16th, 2008 Roger Tremblay Comments off

Faites vous votre budget? Si vous tenez à atteindre une certaine santé financière, vous devriez. Catégoriser vos dépenses dans un logiciel de finances personnelles comme Quicken permet de savoir précisément comment vous dépensez vos revenus. Après quelques mois de collecte de données, vous aurez peut-être quelques surprises…

C’est d’ailleurs grâce à Quicken que j’ai compris que je devais changer de stratégie pour mon épicerie. Les coûts me semblaient trop élevés pour ma famille. La cause me semble facile à pointer : nous étions du genre à aller à l’épicerie 5 fois par semaine plutôt que d’y aller une fois pour faire une grosse épicerie. Les chances de faire des achats superflus étaient d’autant plus multipliées. Depuis 1 mois, à chaque dimanche, nous dressons la liste des soupers que nous allons manger pour chacun des jours de la prochaine semaine. Nous feuilletons la circulaire de l’épicerie pour voir les spéciaux et ceux-ci influencent nos choix de menus.

Dans une prochaine entrée, je vais vous exposer les résultats de l’expérience. Si vous êtes du genre à ne pas contrôler les dépenses d’épicerie, je vous convaincrai peut-être…

Categories: Épargne Tags: , ,

Première étape vers la santé financière

novembre 7th, 2008 Roger Tremblay Comments off

Salut. Je suis Roger (nom fictif!) et je suis pauvre. J’ai 30 ans, 2 enfants, une voiture louée, un appartement dans un demi sous-sol et une foutue dette d’étude que j’ai bien hâte de voir disparaitre. Selon mes savants calculs, cette dette devrait être payée dans 405 jour, 12 heures, 12 minutes approximativement.

Quand j’ai commencé à travailler suite à mes (interminables) études, je me suis donné l’objectif d’atteindre une certaine santé financière. Mon premier geste a été de m’ouvrir un compte d’épargne à intérêt élevé. Le principe est affreusement simple : j’y dépose mon bidou, on me verse 3% d’intérêt calculé annuellement à chaque fin de mois. Donc, si j’ai 1000$ dans mon compte, on me verse 2,50$ dans mon compte à chaque fin de mois. Il n’y a pas de frais et je peux envoyer mon argent dans mon compte à ma banque quand je veux. Cet argent est donc disponible en tout temps.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Il y a ING Direct que j’utilise ou HSBC si vous préférez.

Tout ça dans l’objectif principal de garder un fond d’urgence disponible en tout temps. Que vous arriverait-il si vous aviez besoin d’argent rapidement suite à euh.. un « évènement » quelconque comme le paiement d’une rançon ou une perte d’emploi? Si votre réponse implique l’utilisation d’une carte de crédit ou une arme et un dépanneur, vous devriez penser sérieusement à cette option…

Categories: Épargne Tags: ,
-->