La SCHL prévoit une reprise du marché résidentiel

cmhcschlDans son rapport du quatrième trimestre, la SCHL prévoit une augmentation de l’activité dans la construction résidentielle au pays pour l’année 2010. Elle prévoit également (encore!) une augmentation du prix moyen au pays.

Et le Québec?

Au Québec, la situation est tout autre: la SCHL prévoit une légère baisse des mises en chantier totales. Principalement du côté des logements collectifs. On blâme la baisse de la croissance de la population de 75 ans et plus ainsi qu’une quantité de logements existants déjà importantes pour expliquer la baisse dans ce secteur.

Il faut également savoir que l’année 2008 a été beaucoup plus difficile dans les autres provinces: l’Ontario a subi les contrecoups de la tornade qui a balayé l’industrie automobile et l’ouest canadien a dû faire face à une baisse considérable du prix du pétrole, ce qui avait mis plusieurs projets d’exploitation sur la glace.

Et les taux d’intérêts?

Je m’étonne que le communiqué de presse ne parle pas de l’éventualité d’une hausse des taux d’intérêts. Est-ce parce qu’il est présumé que l’impact d’une hausse sera faible? Il y a pourtant fort à parier qu’une hausse des taux d’intérêts ralentisse les ardeurs de plusieurs acquéreurs…