Une discussion sur les fonds de pension

829281091_3fe63d312f_m

Le sujet des fonds de pension en est un passionnant que j’aborde plutôt rarement, parce que mes connaissances en la matière sont particulièrement limitées. C’est pourquoi la «montée de lait» de Michel Monette (blogueurcitoyen.com) sur le sujet a attiré mon attention.

Les régimes de retraite à prestation déterminée

Le gros du débat porte naturellement sur le sujet des régimes de retraite à prestation déterminée… Pourquoi ce type de régime est-il aussi coûteux pour l’employeur et avantageux pour les employés? Logiquement, le résultat devrait être comparable à un régime à cotisation déterminée à long terme… mais la réalité semble tout autre. Que se passe-t-il?

L’hypothèse qui me semble la plus probable à l’heure actuelle est que les gestionnaires des fonds de pension surestiment systématiquement le rendement attendu afin de réduire les cotisations payées par les employés et l’employeur. Mais c’est une opinion basée sur quelques articles ici et là, pas sur une compréhension complète du problème.

Je vous suggère donc (quitte à faire de la publicité pour la «compétition»!) d’aller lire la discussion sur le site de Michel Monette.

Réforme des régimes de pension au Canada

Après avoir écrit l’essentiel de cet article, je suis tombé sur un article du Financial Post à propos de la tournée canadienne de Ted Menzies, secrétaire parlementaire du ministre des Finances. Ce dernier réalise des consultations sur la meilleure façon de solutionner les déficits chroniques des plans de pensions, tant privés que publics, au pays. À lire absolument. Certains des scénarios évoqués m’inquiètent… mais ce qui m’inquiète encore plus, c’est de ne pas avoir plus entendu parler de cette tournée dans les médias plus traditionnels!

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr markeff66

Une réponse pour “Une discussion sur les fonds de pension”

  1. La «concurrence» ne va pas s’en plaindre 😉 Pour nous mêler encore plus, la Cour suprême a donné raison à Kerry Canada qui a utilisé des surplus d’un de ses fonds de pension (à prestations déterminées) pour payer des dépenses provenant d’une autre de ses caisses de retraite (à cotisations déterminées). Victoire pour Kerry Canada. Ça confirme en tout cas que les représentants des employés n’ont pas grand chose à dire sur ce que fait l’employeur.

Les commentaires sont fermés.