Aliments biologiques: nouveau logo

org 

 

On en compte déjà beaucoup, mais un logo supplémentaire d’identification d’aliments biologiques devrait apparaître prochainement sur le marché. En fait, depuis une semaine, une nouvelle réglementation fédérale, le Règlement sur les produits biologiques, est entrée en vigueur. Ce règlement exige que tous les produits dits biologiques vendus au Canada aient été certifiés par un organisme accrédité auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Les produits biologiques certifés par un de ces organismes auront la possibilité — pas l’obligation — d’arborer un logo «Biologique Canada».

Évidemment, comme consommateur, tant qu’à choisir de se procurer des aliments biologiques, et souvent de payer davantage pour, on veut qu’ils le soient réellement. Est-ce que ce règlement permettra d’éviter les fausses allégations ? On peut penser que ça dépendra grandement du suivi de la conformité qui sera réalisé sur le terrain par l’Agence… et de l’œil averti des consommateurs ? L’usage du logo «Biologique Canada» étant facultatif, il nous est en effet recommandé, dans le cas d’un produit importé arborant une certification inconnue, de se référer à la liste des organismes de certification accrédités pour voir si celui-ci y figure. Par ailleurs, un produit importé pourra décider d’arborer le logo «Biologique Canada» — une aberration ? Le règlement indique qu’un tel produit devra indiquer son pays de provenance en-dessous dudit logo ou la mention «importé» à proximité. Hum.

Le Québec compte également un règlement traitant des produits biologiques, le Règlement sur les appellations réservées. Redondance réglementaire ? D’après le gouvernement fédéral, non, car le règlement québécois s’adresse à ce qui est produit au Québec (par exemple les produits offerts par les fermiers de famille), tandis que le règlement fédéral touche ce qui est importé et ce qui est vendu au Canada hors de sa province d’origine. D’après le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants, l’organisme québécois chargé de l’accréditation des certificateurs, certains produits dont ceux qui comportent plus de 70% d’ingrédients biologiques sur leur liste d’ingrédients doivent, peu importe leur provenance, être certifiés par un organisme homologué par le Conseil…

Ecocert, USDA Organic, AB, Pro-Cert, BIO Québec, Québec vrai… Quelles sont les certifications biologiques que vous connaissez et qui vous inspirent confiance ?