La situation catastrophique de la Californie

2090365827_2e6cbf51d1_m

Le corollaire de l’énorme plan de relance mis en place par l’administration Obama, c’est que le gouvernement fédéral s’endette à un rythme effrayant. Si l’anglais ne vous fait pas peur et que ça vous intéresse, je vous recommande chaudement le vidéo I.O.U.S.A. qui vous donnera une idée de l’ampleur du problème. Par contre, les États américains font également face à des problèmes budgétaires graves: leurs revenus sont en baisse et les dépenses augmentent… et plusieurs ont une loi antidéficit (comme le Québec, d’ailleurs).

Californie: les chèques vont rebondir

L’État américain qui est dans la pire situation de tous, c’est la Californie. Le trésorier de l’État a averti le gouverneur que, le 29 juillet prochain, l’État manquera d’argent: il ne sera pas en mesure de payer tous ses employés et d’effectuer les paiements sur sa dette tel que prévu. En avril prochain, il lui manquera plus de 25 milliards de dollars pour fonctionner, si rien n’est changé.

Des coupures partout

Comme le gouvernement fédéral a refusé d’aider la Californie, la seule solution qui s’offre à cet État est de couper sauvagement dans ses programmes. Le Los Angeles Times parle de:

  • Abolition d’un programme d’aide pour 500 000 familles pauvres
  • Abolition de l’assurance médicale pour 928 000 enfants et adolescents
  • Des coupures dans l’aide financière aux États-Unis
  • Fermeture de 220 parcs d’État (il n’en restera que 59 ouverts!) – Source TreeHugger
  • 4 milliards de coupures dans le budget du ministère de l’Éducation – Source California Department of Education

Toutes ces coupures se traduiront par des pertes d’emplois pour des employés de l’État, qui iront grossir les rangs des chômeurs… dans un État où le taux de chômage s’élève déjà à 11,5%. Rien pour aider à augmenter les revenus de l’État!

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr Bengt E Nyman