Si GM fait faillite, qu’advient-il des retraités?

290942856_ace1c91cd8_m

Je vole un sujet à notre collaboratrice d’élite Sourire parce que, depuis le début de la semaine, il est beaucoup question de GM et Chrysler et de la probabilité grandissante de leur faillite. Depuis qu’on parle des difficultés financières des grandes compagnies automobiles, je me pose la question suivante: qu’arrivera-t-il à leurs retraités et futurs retraités? Ces compagnies offrent de généreux fonds de pension et une grande quantité d’Américains en dépendent pour payer leur maison et leur épicerie.

Les états financiers de GM: un film d’horreur

Ce n’est pas l’objet principal de cet article, mais je vous pointe les états financiers de GM, plus spécifiquement la page 140. On peut y constater que les dettes de GM au 31 décembre 2008 étaient supérieures de 85 milliards aux actifs! En un an, les actifs ont diminué de plus de 57 milliards de dollars, alors que la dette ne baissait que de 8 milliards.

Pensions garanties

La façon de gérer les fonds de pension aux États-Unis et au Canada est différente. Sourire nous indiquera bientôt comment, au Canada, les fonds de pension sont protégés en cas de faillite. Aux États-Unis, il semble que les actifs du fonds de pension soient intégrés aux actifs réguliers de la compagnie. Pour éviter que les retraités ne perdent leur pension en cas de faillite de la compagnie, un organisme fédéral assure le fonds de pension et reprend les paiements (parfois moins généreusement) à la place de la compagnie en faillite. Il s’agit de la Pension Benefit Guaranty Corporation.

Des placements peu judicieux

Parlant de la PBGC, le Boston Globe publiait récemment un article indiquant qu’au début de 2008, elle a modifié sa stratégie d’investissement — qui était très très conservatrice (sécuritaire) — pour investir davantage dans le marché boursier. L’objectif était de résorber un déficit entre ce qu’il y a en banque et ce qui doit être payé aux retraités. Comme les marchés boursiers ont plongé à la fin de 2008, on peut s’imaginer que plusieurs personnes s’inquiètent grandement de l’état des fonds détenus par l’organisation et de sa capacité à assurer les fonds de pensions de GM et/ou Chrysler.

Article intéressant sur le sujet dans le Wall Street Journal.

Image disponible sous licence CC de l’usager flickr mandj98